Les robots de trading vont-ils dépasser les traders ?

Les intelligences artificielles sont de plus en plus communes dans nos vies quotidiennes, et servent dans des tâches aussi diverses que complexes, dont l’aide domestique ou la rédaction d’articles de presse. Le trading semble ne pas échapper à cette tendance, si bien que de nombreux traders se demandent s’ils ne risquent pas un jour de se faire dépasser par les robots de trading.

Les robot-traders, rapides et sans émotions

Un robot de trading, comme ceux qu’en proposent des plateformes comme eToro, markets.com et Avatrade, sont des logiciels programmés pour prendre des décisions d’achats et de ventes sur le marché, dans le but de générer des bénéfices. Cette manière de procéder est intéressante sur plusieurs points, dont la possibilité d’effectuer des transactions en une fraction de seconde, chose qui prendrait un minimum de quelques secondes même pour le trader aguerri

On peut aussi mentionner le fait que ces programmes ne sont pas affectés par les émotions, qui peuvent venir fausser le jugement d’un trader. Lorsqu’on implante une stratégie de trading dans un robot, celui-ci s’y plie indépendamment de ce qui peut arriver sur le marché. En outre, lorsque le marché ne réagit pas exactement comme il l’aurait escompté, cela peut générer du stress auprès de celui-ci, et venir entraver son jugement.

Les établissements bancaires favorables pour leur usage

Outre les modèles de robot-trader que vous pouvez acquérir via des Avatrade, eToro, et markets.com, il y a ceux spécialement conçus par les banques afin de répondre à leurs besoins précis. Ces robots sont gérés par des traders, et permettent de passer des centaines voire milliers d’ordres au cours d’une seule seconde. Aussi, certaines prennent même la décision de réduire leur effectif depuis que ce genre de logiciels existe.

La raison en est que ceux-ci leur permettent apparemment de faire des bénéfices plus rapides et plus importants plutôt que via le labeur d’êtres humains. Si les traders doivent se sentir menacés par cette révolution technologique, ceux qui travaillent pour des banques sont dont les premiers à craindre quelque chose. Cependant, il sera toujours nécessaire d’avoir des traders qui gardent un œil sur ce type de technologie, car de nombreux problèmes ont déjà été causés par des robot-traders par le passé.

Les robot-traders sont risqués

Par le passé, il y a eu ce qu’on appelle une mini-crise financière, qui a duré moins d’une heure. Un robot de trading défectueux a mal interprété des signaux et s’est mis à vendre en masse des actions/valeurs, si rapidement que cela a eu un gros impact sur de nombreuses sociétés. Une fois que le robot a été désactivé, les choses sont redevenues normales sur le marché. Ce n’est cependant qu’un des exemples des risques liés à ce genre de robots.

On peut mentionner les compagnies qui recourent au flash-trading, qui est une pratique illégale. Vous ne pouvez cependant pas faire cela sur des plateformes comme eToro, Avatrade ou markets.com, par qu’il faut qu’on dispose du capital d’une grande société dans le monde de la finance. Elle consiste à influencer la valeur d’une action en inondant le marché d’ordres, et faire baisser ou augmenter celle-ci selon. De l’autre côté, cela ralentit beaucoup les traders individuels. Il se peut que des mesures de contrôle strictes soient prises dans les prochaines années, et jusqu’ici, les traders n’auront ainsi pas à craindre pour leur gagne-pain.